Reconduction littorale. Photographies diachroniques du littoral français

27419403662_80c0799a44_k

Un travail de reconduction à partir des photographies du fonds patrimonial de la direction de la Communication des ministères de l’Environnement et du Logement, a été réalisé par Denis Gabbardo, photographe indépendant, à la suite d’une commande du Bureau du littoral et du domaine public maritime naturel au sein de la Direction de l’eau et de la biodiversité du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer.
La partie de son travail présentée ici vise à documenter l’évolution du littoral français en fournissant des éléments de comparaisons photographiques constitués de points de vue historiques re-photographiés.

Le fonds patrimonial des ministères de la Reconstruction, de la Construction, de l’Équipement, s’il représente principalement la reconstruction de la France, ses chantiers, l’urbanisme, l’habitat, le territoire routier et urbain en développement, possède aussi de façon moins connu un ensemble de photographies du littoral français qui nous semble aujourd’hui très utile d’exploiter et de valoriser, dans le cadre plus large de la Stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte pilotée par le Ministère de l’Environnement.

Des sites comme Ault ou Lacanau, photographiés respectivement en 1958 et 1961 par Henri Salesse, font partie des sites pilotes métropolitains d’expérimentation de la relocalisation des activités et des biens, qui ont été retenus dans le cadre de l’appel à projet du ministère de l’Environnement lancé en 2013. En respectant dans la mesure du possible les principes qui régissent la reconduction photographique, Denis Gabbardo a photographié ces sites en 2015 selon les mêmes points de vue initiaux.

Ces travaux permettent d’apprécier l’évolution du littoral en termes d’aménagement, d’usage, de caractéristiques environnementales et d’érosion.

Advertisements